CROSSING DEVICE

La dénomination interne est Squeeze ramp.

Le principe est de maintenir le tuyau aplati sous pression pour limiter la hauteur du dispositif de franchissement ; tout garantissant une perte de charge négligeable.

Pour la version adaptée aux tuyaux de 200 mm, la perte de charge a été mesurée à 0,10 bar pour un débit de 380 m3/h (sur une ligne).

Par ligne de tuyauterie, 3 sections centrales en aluminium assurent le passage du tuyau. 6 rampes en plastique permettent le passage des véhicules de tout type (léger, poids lourd, chariot élévateur…).

Le système est modulable en ajoutant 3 sections centrales par ligne de tuyauterie supplémentaire.

Des plateformes de franchissement peuvent donc être construite simplement, en fonction du nombre de tuyaux à franchir et de la largeur de franchissement à prévoir.

L’installation se fait en quelques minutes par deux opérateurs, sans outil.

Les rampes (25 kg) sont manipulées par une personne, et les sections centrales (50 kg) par deux personnes.

La hauteur permet le passage de la majorité des véhicules légers.

Le passage de certains véhicules dont la garde au sol est réduite peut également être prise en compte, notamment lorsqu’ils roulent avec leur chargement (garde au sol réduite par l’effet dynamique).

Il est ainsi proposé en option une extension, sous la forme de pièces en plastique similaires aux rampes, et installées de la même façon. Il faut donc 6 extensions par DFT.